jeudi 9 décembre 2010

Pour vivre heureux,vivons caché.


D'ou vient cette citation?Par moments elle se vérifie dans ma vie.Et pour vous,cette citation est-elle pertinente,vérifiable,à manier avec des" pincette"s???
Oui,bien sûr,je ne peux tout dire sur ma vie,il y a une part de jardin secret.Je trouve que les gens sont trop curieux .Est-ce à cause de notre époque?Je suis surpris quand j'ai trop dit de toutes les interprétations des gens,des" poisons" de l'âme qui se réveillent aussi.
Je crois qu'il faut bien faire attention à qui on s'adresse.
Bon,je vous laisse la parole...

3 commentaires:

Stéphane a dit…

en fait j'ai appris que vivre caché pour vivre heureux pouvait être un piège énorme et une bonne excuse de plus pour le saboteur ... et de toute évidence je découvre que le jardin secret permet de vivre, de se ressourcer et qu'il est nécessaire de s'y rendre régulièrement et de pas laisser les buldozzers écraser les délicates plantes qui y poussent en toute liberté .

Anonyme a dit…

Je viens de lire des passages d'un livre ecrit par une femme enfermée par un "-malade-" de 10 à 18 ans , !!! Non vivre caché n'est pas heureux ; mais simplement éviter d'être sur-exposé peut être, pour pouvoir se retourner vers ce qui est caché, nous avons la lumière et l'ombre dans cette vie terrienne
Brin de muguet

Anonyme a dit…

J'avais déjà lu ton post il y a un bon moment, et je ne savais pas bien qu'en penser, de cette expression. Mais ce qui me frappe là, c'est la tension qu'il doit y avoir à travailler à vivre caché. Pour vivre heureux... vivons ! Vivons pleinement, sans ostentation, non ? Mais caché = caché de qui, de quel regard, quel "ennemi" ?
Voilà ma pensée du jour !